IGIHUHA

Wednesday, April 19, 2006

IBIHWIHWISWA: Pourquoi Corneille NYUNGURA a-t-il peur de retourner au Rwanda?



19/04/2006 - 10h00

Terrassé par la peur
Corneille ne retourne pas au Rwanda


Michelle Coudé-Lord
Le Journal de Montréal

Le chanteur Corneille a participé à l'enquête de Zone libre sur le génocide au Rwanda, mais il a refusé d'accompagner le reporter Raymond Saint-Pierre pour une visite dans son pays. Et ce serait pour des raisons de sécurité.

La rumeur veut que son père, qui faisait partie de la haute aristocratie rwandaise, ait été plus victime d'un règlement de comptes que de la guerre civile entre Tutsis et Hutus. Il y a toujours une zone grise dans ce dossier et l'enquête de Zone libre a essayé de l'élucider.

«Corneille accepte de parler un peu plus de ces moments terribles de sa vie où il a perdu toute sa famille dans cette guerre civile, mais il a encore de la retenue», expliquait hier le rédacteur en chef de Zone libre, Alain Kemeil.

Le dossier sera présenté vendredi soir à Radio-Canada. La veille, au Point, on aura présenté un reportage sur les Rwandais, qui réclament la visite de Corneille.

«Malgré cela, il n'y va pas parce qu'il a encore peur», ajoute le réalisateur.

L'enquête

L'enquête de Raymond Saint-Pierre a duré plus de deux ans. Il refait la route de ce génocide
«L'histoire du génocide et celle de Corneille se confondent. Le chanteur n'a jamais été aussi loin dans ses révélations. La blessure est encore grande, très grande», ajoute Alain Kemeil, qui tient à préciser que cette enquête sur le génocide ne ternira pas du tout l'image de Corneille.


À mon collègue Maxime Demers, Corneille racontait, en novembre dernier, à la sortie de son dernier album, Les Marchands de rêves, ceci: «J'ai peur de toujours avoir peur de retourner chez moi. Je sais que les gens veulent me voir là-bas et je veux les voir également. Mais en même temps, c'est une peur qui est trop pesante pour que je l'ignore. Je repousse toujours, je trouve toujours une excuse. J'ai peur d'y aller.»

C'est ce que Raymond Saint-Pierre a constaté au fil des mois de rencontres avec le chanteur.
La dernière entrevue a été réalisée à Marseille il y a un mois.


«Nous avons eu une très belle collaboration de sa part. Il sait que notre dossier est politique. Il espère qu'un jour la paix reviendra entre ces peuples.»

Corneille est un grand survivant. Il a annulé dernièrement des spectacles pour cause de fatigue. Il devrait donner son spectacle comme prévu au Centre Bell le vendredi 28 avril.

Zone libre sur le génocide

Au Rwanda avec Corneille, vendredi à 21 heures à Radio-Canada

0 Comments:

Post a Comment

<< Home